28 mars 2006

Les Britanniques trichent de plus en plus avec leurs portables aux examens

De plus en plus de candidats aux examens trichent en Angleterre et tentent d'utiliser leurs téléphones mobiles pour améliorer leurs résultats.

Plus de 4.500 candidats à des examens ont été sanctionnés en 2005 pour tricherie aux examens de fin d'année, en hausse de 27% sur 2004, indique l'Autorité des diplômes et programmes (QCA). Quelque 1.100 d'entre eux ont été pris en train d'essayer d'introduire dans la salle d'examen des téléphones mobiles, interdits.sge.djb69.270306142205.photo00.quicklook.default_183x245

"Le type de fraude le plus fréquent, qui représente deux-cinquièmes du total, est l'introduction de matériel non autorisé dans la salle d'examen, et des deux-tiers de ces cas, il s'agit de téléphones mobiles ou d'appareils électroniques", explique le rapport. Les tricheurs les utilisent pour stocker des informations ou envoyer des messages à des contacts qui peuvent les aider.

"Ces dernières années, il y a eu une hausse sensible des problèmes liés aux téléphones mobiles dans les salles d'examens à travers le pays", a commenté Ken Boston, directeur général du QCA, qui a précisé avoir écrit aux écoles et universités pour qu'elles rappelent aux candidats l'interdiction d'apporter des téléphones mobiles aux examens.

"Il existe des sanctions claires et graves pour les étudiants qui trichent aux examens. Tout tricheur sera disqualifié et perdra toutes ses notes dans la matière", a-t-il dit.

Posté par modus à 09:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Les Britanniques trichent de plus en plus avec leurs portables aux examens

Nouveau commentaire